Cinéraire maritime - Semer, Planter, Bouturer,

Cinéraire maritime - Semer, Planter, Bouturer,

Cinéraire maritime, reconnaissable entre toutes

La cinéraire maritime ou cinéraire argentée ou encore séneçon maritime et même Senecio cinereria ou Cinereria maritima… L’originalité de son esthétique au jardin fait qu’on la retrouve à coup sûr quand elle a été installée au jardin. Ce n’est pas tant sa floraison, des petites fleurs jaunes en capitules que certains préfèrent pincer, qui lui donne cette particularité mais bien son feuillage découpé, couleur argenté blanc-gris, épais et duveteux.
À terme, ce petit arbuste, (sous arbrisseau) ramifié et ligneux, atteint 0,7 m de hauteur. Cinéraire est une plante vivace cultivée en annuelle dans les régions froides car le feuillage est abimé par le froid même si les températures ne descendent jusqu’au seuil de rusticité de -12°C. Au contraire, cinéraire maritime, acceptent les embruns, les sols salins, comme les jardins secs… De quoi s’amuser pour les jardiniers qui apprécient jouer avec la cinéraire dans les massifs, rocailles, bordure ou les jardinières. Grace à son feuillage éclatant, il devient facile de jouer les contrastes en ajoutant à ses côtés, des fleurs aux couleurs intenses.

Nom botanique :

Senecio cinereria

Info plante :

• Cycle : Plante vivace, cultivée en annuelle sauf dans les régions douces
• Feuillage : Persistant dans les régions très douces
• Rusticité : Plante rustique -12 °C
• Famille : Asteraceae, Astéracées
• Port : Port Arbustif
• Exposition : Soleil
• Semis : Février et mars sous abri chaud
• Plantation : Printemps, avril, mai (après les gelées)
• Bouture : Été
• Floraison : Mai à juillet
• Enracinement : Système racinaire
• Zone de Culture : 8a (voir cartes de rusticité France et Québec)
• Origine : Bassin méditerranéen
• Plante Mellifère : –
• Toxicité : –

Particularités :

• Petites fleurs discrètes de 2 cm de diamètre
• Feuillage velu

Quels avantages au jardin

• Plante très facile à cultiver en annuelle
• Parfaite au jardin en massif rocaille et bordure, en potée et suspension…
• Croissance rapide.
• Esthétique et couleur du feuillage.

Quelle exposition ?

Soleil.

Quel sol pour cinéraire maritime ?

• Tous sols peu riches, secs et bien drainés.

Quand planter ?

• Plantez au printemps après les périodes de gel, avril – mai

Comment planter cinéraire maritime :

• Travaillez le sol sur une hauteur bêche.
• Plantez dans un sol léger, pauvre et sec
• Dans le cas contraire, ajoutez du sable en proportion.
• Faites un trou un peu plus grand et profond que la motte.
• Selon la variété, séparez les pieds tous les 30 à 40 cm.
• Placez le ou les plants puis rebouchez avec la terre du jardin allégé de sable.
• Tassez bien sans abimer les racines
• Arrosez pour installer…
• Après la plantation arrosez sur terre sèche, puis…
• Il ne sera plus nécessaire d’arroser d tout.

Multiplication de la plante :

• Multiplication par semis, bouture et marcottage

Quand semer les graines ?

• Février et mars sous abri chaud

Comment semer les cinéraires maritime ?

• Dans les régions froides et même douces, les semis sont à réaliser en abri chaud entre 20 et 25 °C.
• Utilisez un terreau pour semis fin et tamisé mélangé à du sable de rivière pour semer en terre légère.
• Remplissez des godets du mélange et ajoutez les graines.
• Recouvrez-les d’une fine couche du mélange terreau sable, environ 2 fois leur hauteur.
• Arrosez au pulvérisateur.
• Humidifiez de temps à autre.
• Repiquez quand le gel a disparu.

Comment bouturer ?

Bouturez à partir de tiges semi-aoutées en juillet-août.

Entretien :

• Supprimez les fleurs fanées, les fleurs comme le feuillage, s’en verront favorisés.
• N’arrosez pas. L’eau de pluie sufit. Trop d’eau pourrait pourrir les racines.

Floraison :

• De mai à juillet

Variétés :

Le genre Senecio contient de nombreuses espèces plus de 1000 et plus encore de variétés, en voici quelques-unes.
variétés naines :
• Cinéraire maritime « Silver Dust » : de petite taille, une vingtaine de centimètres, feuillage blanc argenté,
• Cin. mar « Cirrhus » : une vingtaine de centimètres également, au feuillage blanc.

Variétés normales :
• Cin. mar « New Look » : plus grande, jusqu’à 50 cm , au feuillage gris.
• Cin. mar « White Diamond » : plus grande, 40 centimètres, ses feuilles sont blanc argenté un peu semblables à celles du chên. C’est une variété qui résiste mieux aux hivers et elle peut être cultivée en vivace…

Mais aussi ces espèces à découvrir :
• Séneçon commun (Senecio vulgaris)
• Séneçon de Herre (Senecio herreianus)
• Séneçon de Barberton (Senecio barbertonicus)
• Séneçon Rowley (Senecio rowleyanus)
• Séneçon géant (Senecio grandifolius)
• Séneçon en arbre (Senecio ‘Sunshine’ syn. Brachyglottis ‘Sunshine’)

Que planter avec ?

• Plantez des bidens, des hélichrysums, des félicias, et de nombreuses vivaces qui apprécient le soleil et ne craignant ni la sécheresse ni trop le froid, notamment si vous souhaitez cultiver la cinéraire maritime en vivace !

Utilisation ?

Au jardin : En bordure, en rocaille
• Sans jardin :
En suspension et jardinières

Photo Par – sous licence creative commons 2.5 – reprise sur wikipedia.org

Fiche rapide :


Cinéraire maritime (Senecio cineraria), pour les jardins de bord de mer

La cinéraire maritime (Senecio cineraria) est une plante vivace souvent cultivée comme une annuelle, peu rustique (-5°C), originaire de l'ouest et du centre du bassin méditerranéen. Ce sous-arbrisseau buissonnant arrondi, au port ramifié, au feuillage persistant, est très prisé dans les jardins de bord de mer pour son feuillage. D'ailleurs, la cinéraire maritime pousse aussi spontanément sur le littoral où le climat est doux.

Ses feuilles ovales, lancéolées, de 10 à 15cm de long sont plus ou moins pennées, découpées, arborant un joli gris argenté, et offrant un toucher duveteux comme du velours.

En été, de juin jusqu'en août selon les variétés, des fleurs en capitules jaune moutarde de 2cm de diamètre environ apparaissent. Considérée longtemps comme une plante un peu désuète, la cinéraire semble gagner à nouveau l'intérêt des jardiniers.

Attention cependant, malgré la beauté de cette plante, la cinéraire est nocive par ingestion et peut donc provoquer la diarrhée chez les enfants.

  • Famille : Astéracées
  • Type : vivace
  • Origine : Europe méditerranéenne
  • Couleur de la fleur : jaune
  • Semis : oui
  • Bouture : oui
  • Plantation : printemps ou automne
  • Floraison : été
  • Hauteur : 40 à 60 cm


  • 12 000 plantes en direct des producteurs
  • 4 000 produits de jardin de grandes marques
  • Paiement sécurisé 3x et 4x sans frais
  • Vos plantes garanties 1 an(voir conditions)
  • Livraison offerte dès 30€(voir conditions)

A bientôt dans notre newsletter

Merci de réessayer ultérieurement.

Ajoutez [email protected] à votre carnet d'adresses et vérifier vos spams pour être sûr(e) de recevoir tous nos emails.

Connectez vous à votre compte pour pouvoir modifier vos préférences d’abonnement à notre newsletter.

Gamm vert met en œuvre un traitement de données à caractère personnel ayant pour finalité l’envoi périodique d’une lettre d’informations.

Les données personnelles collectées sont obligatoires pour nous permettre de vous adresser cette newsletter. À défaut, elle ne pourrait pas vous être adressée.

Conformément à la loi « Informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition pour motif légitime au traitement des données à caractère personnel vous concernant. Pour toute demande, adressez-nous un message via le formulaire de contact disponible à la rubrique " contactez-nous ".


Cet ail est originaire du centre de l’Asie on le.

Fleurs :
Comment diviser les touffes de sedum spectabilis ?
L'orpin ou sedum spectabilis est une plante.

Fleurs :
Comment cultiver et entretenir facilement un cyclamen
Les cyclamens sont de toutes les couleurs à.

Fleurs :
Sauver les bulbes de printemps non planté en automne
Ne vous est-il jamais arrivé d'oublier des.

Fleurs :
Comment hiverner la véronique arbustive au jardin
Les cimetières sont traditionnellement.


Que faire au jardin ce 22 septembre ?

Les nouveautés de ce 22 septembre.

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter RMC

• Acheter les bulbes à fleurs, les pensées, les plantes d’intérieur, plantes vedettes des jardineries en ce moment avec les conifères et les rhododendrons.
• Acheter : cyclamen, aster, bruyère, cinéraire maritime, chou d’ornement, Sedum, véronique arbustive (Hebe) Pernettya, Skimmia, graminées, Carex, Heuchera, etc.
• Augmenter votre collection de plantes d’intérieur. C’est la fête des plantes de la maison dans nombre de jardineries.
• Bouturer les arbustes à feuillage persistant avant la fin du mois.
• Bouturer : cinéraire maritime, corbeille d’or, germandrée (Teucrium) épilobe, œillet, Phlomis, renouée (Persicaria), rue, sauge, scabieuse, verveine rugueuse,
• Désherber les allées
• Diviser artichaut et rhubarbe. Diviser et planter les vivaces à floraison estivale.
• Effeuiller les tomates et coupez les pousses après le second bouquet de fruits pour favoriser le mûrissement.
• Éliminer les ronces
• Faucarder les plantes aquatiques envahissantes.
• Fertiliser les pelouses avec un engrais « spécial automne »
• Labourer les parcelles libres du potager.
• Nettoyer tout le potager.
• Piéger les taupes qui redoublent d’activité en ce moment.
• Planter les bisannuelles. Planter des petits cyclamens dans les massifs et les jardinières. Planter les conifères et les rhododendrons
• Planter les haies d’arbustes persistants.
• Planter les premiers bulbes à fleurs de printemps, en commençant pas les espèces les plus précoces (crocus, perce-neige, aconit d’hiver, anémone blanda).
• Rapprocher des fenêtres les plantes d’intérieur et retirer les rideaux.
• Récolter les haricots en grains lorsque les gousses sont bien sèches.
• Réduire la fréquence des arrosages des plantes de la maison et du balcon.
• Semer les nouvelles pelouses (encore une semaine, pas plus). Semer : mâche, persil, navet laitue à couper, radis d’hiver.
• Semer : mâche, persil, navet laitue à couper, radis d’hiver.
• Supprimer les gourmands des rosiers, les stolons de fraisiers, les rejets de framboisiers, lilas et noisetier
• Tailler les haies de conifères et d’arbustes persistants, ainsi que les topiaires
• Tailler les plantes aquatiques envahissantes.
• Tamiser le tas de compost
• Traiter les asters contre l’oïdium (blanc).


Que faire au jardin ce 29 septembre ?

Que faire au jardin ce 6 octobre ?

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter RMC

• Acheter : cyclamen, aster, bruyère, cinéraire maritime, chou d’ornement, Sedum, véronique arbustive (Hebe) Pernettya, Skimmia, graminées, Carex, Heuchera, etc.
• Bouturer : cinéraire maritime, corbeille d’or, germandrée (Teucrium) épilobe, œillet, phlomis, renouée (Persicaria), rue, sauge, scabieuse, verveine rugueuse,
• Diviser artichaut et rhubarbe.
• Diviser et planter les vivaces à floraison printanière et de début d’été.
• Enrichir votre collection de plantes d’intérieur. C’est la fête des plantes de la maison dans nombre de jardineries.
• Fertiliser les pelouses avec un engrais « spécial automne »
• Labourer les parcelles libres du potager.
• Nettoyer tout le potager.
• Piéger les taupes qui redoublent d’activité en ce moment.
• Planter des petits cyclamens dans les massifs et les jardinières.
• Planter les bisannuelles et les bulbes à fleurs de printemps.
• Planter les conifères et les rhododendrons
• Rapprocher des fenêtres les plantes d’intérieur et retirer les rideaux.
• Réduire la fréquence des arrosages des plantes de la maison et du balcon.
• Semer les nouvelles pelouses (encore une semaine, pas plus)
• Semer : mâche, persil, navet laitue à couper, radis d’hiver.
• Tailler les haies de conifères et d’arbustes persistants, ainsi que les topiaires
• Tailler les plantes aquatiques envahissantes.
• Tamiser le tas de compost


Cinéraire maritime - Semer, Planter, Bouturer,

Voici le rappel de toutes les tâches jardinières à réaliser durant la période du 20 septembre au 5 octobre. Prenez votre temps, rien ne presse, jardinez détendus…

• Acheter : cyclamen, aster, bruyère, pensées, cinéraire maritime, chou d’ornement, Sedum, graminées, véronique arbustive (Hebe) Pernettya, Skimmia, graminées, Carex, Heuchera, pommier d’amour, Leucophyta (plante fil de fer), etc.

• Acheter des bulbes à floraison printanière et commencer les plantations. Les espèces les plus précoces (crocus, perce-neige, aconit d’hiver, anémone blanda, etc.) sont les premières à être mises en terre, de même que les Erythronium (dent de chien) et les fritillaires, dont les bulbes doivent être aussi frais que possible.

des jardineries en ce moment avec les conifères et les rhododendrons.

• Aérer et scarifier les pelouses c’est une véritable cure de jouvence.

• Arracher les bulbes des glaïeuls défleuris, mais aussi des cannas avant les premières gelées.

• Arroser désormais dans la matinée et non plus le soir ou la nuit.

C’est le bon moment pour acheter les conifères et les topiaires. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Augmenter votre collection de plantes d’intérieur. C’est la fête des plantes de la maison dans un grand nombre de jardineries.

• Bêcher les parcelles libres dans le jardin de légumes et les massifs.

• Blanchir les céleris et les cardons en liant les feuilles après en avoir coupé l’extrémité, entourez le tout d’un paillasson ou d’un carton et récoltez après 3 ou 4 semaines de cet étiolement. Blanchir aussi les pissenlits en les buttant, les chicorées en les liant ou en les couvrant d’une cloche opaque et commencer à forcer les endives.

• Bouturer : cinéraire maritime, corbeille-d’or, germandrée (Teucrium) épilobe, œillet, Phlomis, renouée (Persicaria), rue, sauge, scabieuse, verveine rugueuse, ainsi que les arbustes à feuillage persistant avant la mi-octobre.

• Butter les artichauts avec de la terre légère en couvrant le pied sur 20 cm de haut.

• Cesser progressivement les apports d’engrais sur les plantes en pot, excepté pour celles qui sont fleuries.

Lier les feuilles des chicorées frisées permet de blanchir le cœur. ©www.map-photos.com – Pasmiou

• Couper les tiges jaunes des asperges et les brûler.

• Décorer les jardinières avec des plantes de saison : cyclamen, chrysanthème nain, pensée, graminées, carex, heuchère, chou d’ornement, cinéraire, sauge, véronique arbustive, pommier d’amour, sedum, etc.

• Désherber les allées plutôt à la main en cette saison ou avec un herbicide de contact d’origine naturelle (acide pélargonique, acide acétique)

• Diviser et planter artichaut et rhubarbe ainsi que les grosses touffes vivaces défleuries (gaillarde, hémérocalle…).

• Effeuiller la vigne les courges et potirons, les arbres fruitiers pour bien dégager les fruits et les aider à mûrir.

• Effeuiller les tomates et couper les pousses après le second bouquet de fruits pour favoriser le mûrissement.

Composer des jardinières pour l’automne cela enchante le jardin et la saison. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Éliminer les ronces. Passer la débroussailleuse, puis 5 à 6 jours plus tard, appliquer un débroussaillant ou un désherbant systémique non rémanent sur la repousse.

• Faucarder les plantes aquatiques envahissantes.

• Fertiliser les pelouses avec un engrais « spécial automne ».

• Fertiliser les plantes de terre de bruyère avec un engrais pour rhododendrons ou hortensias.

• Labourer les parcelles libres du potager, bien éliminer les mauvaises herbes, les cailloux et incorporer au sol un bon amendement organique (compost de fumiers et d’algues par exemple).

• Marcotter les rhododendrons.

Supprimez les ronciers à la débroussailleuse, en vous protégeant bien. ©www.map-photos.com – Nathalie Pasquel

• Ne pas ramasser les feuilles mortes, sauf si elles sont vraiment gênantes, attendre la chute des feuilles plus généralisée.

• Nettoyer la véranda et surtout dépoussiérer les vitres, car en ce moment l’intensité lumineuse diminue et il faut que les plantes puissent bénéficier d’un maximum de lumière.

• Nettoyer le potager au fur et à mesure que les légumes sont récoltés.

• Nourrir les rosiers avec un engrais spécifique contenant de la magnésie.

• Piéger les taupes avant qu’elles ne s’endorment avec les premiers froids pour une hibernation.

• Planter : laitue, estragon, oseille, artichaut, ciboulette, rhubarbe.

Lavez à grand jet la véranda avec un nettoyeur haute pression. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Planter des bulbes à floraison printanière en grande quantité et penser à créer une pelouse fleurie (avec des crocus et des narcisses). Ne pas oublier que les bulbes réussissent bien en pot. Planter aussi des bulbes dans le potager pour les utiliser comme fleurs à bouquets. Les associer avec les bisannuelles traditionnelles : pensées, myosotis, giroflée, pâquerette, œillet de poète, silène et campanule médium.

• Planter l’ail dans les terrains sains, mais aussi estragon, ciboulette, oignon blanc, oseille (même en jardinière).

• Planter les bisannuelles (pensée, giroflée, myosotis, pâquerette), mais aussi des asters, carex, choux décoratifs, chrysanthèmes, cyclamens, Gaura, Pernettya, bruyères, primevères et autres plantes pour les décors d’automne.

• Planter les conifères et les arbustes à feuillage persistant (en particulier les rhododendrons dont c’est la meilleure époque)

• Planter les fraisiers, les laitues et les choux d’hiver.

• Planter les grimpantes (clématite, glycine, vigne vierge, chèvrefeuille, bignone)

• Planter les haies d’arbustes persistants et de conifères.

Vous avez jusqu’au 15 novembre pour planter les bulbes du printemps. Commencez par les espèces précoces. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Préparer les trous de plantation destinés à recevoir les fruitiers et les arbres d’ornement.

• Protéger les plantes fragiles, rentrer en véranda les espèces méditerranéennes.

• Rapprocher des fenêtres les plantes d’intérieur et retirer les rideaux pour qu’elles bénéficient d’un éclairage maximum. Le manque de lumière est souvent la cause de la chute des feuilles.

• Récolter les courges et les potirons.

• Récolter les haricots en grains lorsque les gousses sont bien sèches.

• Récupérer les rames et les tuteurs qui ont servi pour les haricots, les pois et certaines plantes de grande taille. Pulvérisez-les avec de l’eau de Javel pour les désinfecter.

Rapprocher les plantes de la maison des grandes baies vitrées. Le manque de lumière fait jaunir les feuilles. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Réduire la fréquence des arrosages et des apports d’engrais sur les plantes de la maison et du balcon, excepté pour celles qui sont fleuries.

• Remplacer les fleurs annuelles qui sont vraiment en fin de course par des plantes de saison.

• Rentrer dans les régions les plus fraîches : orchidées, bonsaïs d’intérieur, Clivia, palmiers, agrumes, bougainvillées, Cycas, etc.. Ailleurs, vous pouvez attendre le 15 octobre et maintenir à l’extérieur les méditerranéennes, tant que les températures restent hors gel.

• Repiquer les laitues d’hiver, les poireaux et les choux

• Semer : carotte, cerfeuil, chicorées frisées et scarole, chou pommé, chou pe-tsai de printemps, navet, épinard, laitue à couper, mâche, persil, radis d’hiver.

• Semer les nouvelles pelouses (la mi-octobre est la dernière semaine).

Bornez avec le plantoir les plants de poireaux que vous repiquez. ©www.map-photos.com – N. & P. Mioulane

• Semer : pois de senteur, capucine, souci, clarkia, pavot de Californie dans un endroit abrité.

• Supprimer le bois mort sur les arbres fruitiers et l’ensemble des espèces à feuilles caduques, avant que les feuilles ne tombent. Il est beaucoup plus difficile de les repérer en hiver.

• Supprimer les gourmands des rosiers, les stolons de fraisiers, les rejets de framboisiers, lilas et noisetier

• Tailler les conifères, les topiaires, les haies régulières d’arbustes persistants et les bordures de buis.

Tailler les lavandes en donnant à la touffe une forme de boule, mais sans couper sur le vieux bois.

Vous pouvez utiliser une fois les stolons des fraisiers comme jeunes plants à repiquer. ©www.map-photos.com – Pasmiou

• Tailler les plantes aquatiques envahissantes.

• Tamiser le tas de compost

• Terminer la plantation des iris afin d’être certain d’obtenir une floraison dès l’an prochain.

• Tondre en réglant la tondeuse un peu plus haut (dans la moitié Nord de la France, c’est la dernière semaine).

• Traiter les asters et les phlox contre l’oïdium (blanc) avec un produit à base de soufre.

• Traiter les rosiers et les fruitiers à la bouillie bordelaise lorsque le feuillage commence à prendre ses teintes automnales.


Video: Comment semer les oeillets dinde - Monjardindansleslandes