Cultiver des plants de tomates en «couches», formant un buisson

Cultiver des plants de tomates en «couches», formant un buisson

Expérience dans la culture de tomates près de Saint-Pétersbourg

partie 1, partie 2, partie 3, partie 4, partie 5.


Cultiver des plants de tomates dans une serre à des dates de semis tardives

Parlant de l'époque des semis de tomates, j'ai nommé deux termes. Mais j'en utilise un de plus. Je ne sème que des variétés déterminantes ou des hybrides dans l'appartement du 2 au 6 avril. Je fais de petits plants, je les cultive selon toutes les règles, en essayant de ne pas oublier le durcissement.

Dans la phase de la deuxième vraie feuille, et parfois, il arrive, même la troisième feuille apparaîtra, dans de petites boîtes, je l'emmène sur le site. La serre est déjà prête fin avril. Dans une serre de concombre, le biocarburant (j'ai du foin) va "flamboyer", chauffer le sol à + 16 ° C, y plonger les plants de tomates. Le sol est rempli de superphosphate et d'azophos au rythme. Il y a beaucoup de lumière dans la serre, je ventile pendant la journée, le lisier se promène. Les semis se développent très rapidement.

En 2002, elle a semé des graines le 2 avril, semé les plants le 28 avril dans la serre, et le 20 mai, tous les plants étaient avec des bourgeons et prêts à être plantés. Variétés utilisées Golubka, Garant, Beta, Boni-M, I-3, Snowdrop et hybride Semko-98. Il a fallu 45 jours pour que les semis se développent. Je l'ai nourri une fois avec du lisier et une fois avec un engrais minéral complet avec des micro-éléments. Jour et nuit, elle était couverte de lutrasil. Je plante une partie de ces plants dans une serre de tomates dans un endroit permanent, j'en cultive quelques-uns là-bas, et après le 10 juin (fin des gelées de retour) je les plante en pleine terre avec des fleurs et même des fruits.

Séparément, je vais vous parler de la culture de semis dans des «couches». Jardinier-praticien V.N. Depuis de nombreuses années, Kovaleva utilise des "couches" non seulement pour obtenir des plants de tomates. Elle se marie bien avec les concombres, les poivrons et le chou. Nous prenons un rectangle en pellicule plastique, de 8 à 10 cm de large, de 12 à 15 cm de long.

Versez 1 cuillère à soupe de terre humide dessus, puis placez le plant de tomate de manière à ce que les feuilles soient visibles sur le film. Ensuite, mettez une autre cuillère à soupe de terre sur le plant et enveloppez-le avec un rouleau. Ce sera une plongée dans la «couche». Les bords du rouleau doivent être fixés avec n'importe quel matériau disponible afin qu'il ne se déplie pas. L'arrosage et l'alimentation sont effectués comme d'habitude. J'ai fait des observations de contrôle en comparant toutes les méthodes de culture. Je suis arrivé aux conclusions suivantes: les plants de tomates dans une «couche» ne devraient pas être «envahis», une bonne période est de 40 à 45 jours.

Les variétés déterminantes et les hybrides sont excellents, mais pour les hybrides indéterminés, cette méthode n'est pas tout à fait appropriée, car dans leurs «couches», il y a une perturbation dans la formation des mains. Si dans l'hybride Typhoon F1, la brosse est toujours uniforme, chaque fruit est à sa place, alors la brosse peut se ramifier hors de la «couche»; on obtient deux ou trois fourchettes. Mais la récolte de la «couche» s'avère toujours bonne, et ces semis sont faciles à emporter sur le site, et à la maison, ils prennent peu de place, peu de terre est nécessaire. Cette méthode est très adaptée aux personnes âgées.

Je voudrais attirer votre attention sur le fait que lors de la préparation des plants pour le déménagement à la datcha, je les pulvérise avec le remède homéopathique "Healthy Garden" selon les instructions ci-jointes. C'est bon contre le stress. Si vous devez couper les plants pour la reproduction, alors avant cette procédure, je les traite également avec le même agent. Et aussi, si, après des coups de froid prolongés, la chaleur s'installe soudainement, un traitement avec une telle préparation aide les plantes à supporter les sauts de température.

Préparation du sol en serre, serres en automne et au printemps

À l'automne, lors de la récolte de tomates, et cela se produit à la fin septembre ou dans les premiers jours d'octobre, je coupe les plantes "à la racine", en aucun cas les arrache, et les mets en compost . Pendant la saison de croissance, les beaux-enfants et les feuilles coupées sont également mis en compost. Je ne retire pas le film du toit, tk. nous faisons le traitement de la serre avec des bâtons de soufre selon les instructions Au lieu du soufre, vous pouvez utiliser de l'eau de Javel (400 g pour 10 litres d'eau) et pulvériser le sol, tous les chevauchements et le film avec un pulvérisateur.

Pendant que la serre est ventilée pendant plusieurs jours, la couche arable s'assèche et est alors facile à retirer. J'enlève les racines - et dans le compost. Nous enlevons 5 à 10 cm de sol et le sortons dans les lits ou sous les buissons. Nous apportons à la serre à tomates du concombre, également traité au soufre, autant de terre que nous en avons prélevé.

Dans une serre à concombres, je renouvelle le sol tous les ans, en bourrant la crête de foin, et en plus je verse un compost de trois ans avec une couche de 15 cm.Au cours de l'été dans une serre à concombres, le foin brûle, ça tourne un bon sol pour les tomates. Certains jardiniers échangent simplement les plantations. Là où les concombres ont poussé, les tomates sont plantées un an plus tard, et vice versa. Je ne fais pas ça. Les maladies du sol persistent pendant plusieurs années, donc si vous plantez des plants dans le sol où les tomates ont poussé en un an, vous pouvez avoir une épidémie d'infection.

Je vois souvent l'image suivante: les plants de tomates sont gras, épais, les feuilles ont rempli toute la serre ou la serre, les ovaires tombent et les fruits sont petits. La raison est simple: les concombres de la saison dernière ont poussé ici sur du fumier et les tomates ont été plantées sur cet humus. Les plantes ont été engraissées. Dans une serre d'une hauteur de trois mètres sur un tel sol, vous pouvez obtenir une bonne récolte, mais avec une forte ventilation et une plantation très rare de semis, plantez-la presque deux fois moins souvent que selon la norme.

Mais revenons à la préparation du sol d'automne dans une serre de tomates. Après avoir rempli la terre prélevée sur les lits de concombres, je déterre tout. Je n'applique aucun engrais à l'automne, car J'ai des eaux souterraines très proches (1,5 pelles à baïonnette) et au printemps, tout est emporté. Je ne mets pas de biocarburant sous les tomates de la serre.

Dans les serres où les tomates pousseront sous abri temporaire, il est préférable de faire une crête chaude à l'automne. Vous pouvez utiliser des résidus végétaux (tiges de fleurs, topinambour), du foin sec, des roseaux, des feuilles d'arbres, des arbustes. Si les eaux souterraines sont profondes dans la région, à l'automne, vous pouvez ajouter du superphosphate. Vérifiez l'acidité. Il est nécessaire de désoxyder le sol avec de la chaux à l'automne et de la farine de dolomite ou de la cendre - c'est mieux au printemps.

Il existe une autre option pour cultiver des tomates dans une serre basse, où les tomates seront couvertes pendant les coups de froid. Le prédécesseur il y avait des concombres sur du fumier. Alors tu as planté de l'humus. Dans ce cas, il est nécessaire de ventiler la serre le plus souvent possible, de l'ouvrir très tôt le matin pour que les plantes ne surchauffent pas et n'épaississent pas les plantations. Assurez-vous de mettre un thermomètre près des plantes. J'ai même trois thermomètres - un dans le sol, un sur le sol et le troisième sous le toit de la serre.

Au printemps, dans une serre ou une serre, je disperse du superphosphate et de l'azophoska sur toute la crête au rythme. Il faut ajouter de la farine de dolomite ou des cendres au printemps, cela vous montrera l'acidité du sol. Je creuse le lit, le nivelle avec un râteau et le recouvre de vieux films pour que le sol ne se dessèche pas. Ainsi, il se réchauffera plus rapidement, malgré le fait que la serre ou la serre soit déjà fermée (verre, film). Après cela, le sol se réchauffe pendant 6 à 7 jours, la température à une profondeur de 15 à 17 cm atteint une température stable de 14 à 16 ° C, ce qui signifie que les plants peuvent déjà être plantés.

Avant de planter les semis, il est recommandé de se débarrasser de toute la crête pour que les plantes s'enracinent plus facilement. Mais dans notre région, fin avril - début mai, il y a encore de la glace dans le puits, c.-à-d. il y a peu d'eau et il faut la chauffer. Par conséquent, je me débrouille avec l'arrosage dans les trous. Je vais bien les renverser, puis verser chaque puits avec du permanganate de potassium chaud (pas une solution très faible, mais pas noire), puis à nouveau avec de l'eau - et commencer à planter des semis.

En pleine terre (sans aucun abri), j'agis différemment. Je fais un trou de 30x30 cm, car le système racinaire est très ramifié. Je verse une demi-cuillère à soupe de superphosphate et d'azophoska dans le trou, une poignée de cendres, mélange bien le tout. Je déterre une plante dans une serre avec une fourche, la porte avec un morceau de terre sur une fourche, la mets dans un trou avec de la terre et verse à nouveau de l'eau.

Parfois, je verse 5-6 litres sur une plante. Je l'arrose à nouveau avec de la terre sèche et je ne fais rien de plus pour toute la saison, sauf pour le pincer, le modeler et le desserrer après la pluie. Pourquoi je ne nourris pas plus? Parce qu'en plein champ, les plantes nécessitent 3 à 4 fois moins de nutrition qu'en champ clos.

J'ai testé cette option pendant plusieurs années. Si elle a commencé à se nourrir et à arroser, les plantes se sont révélées puissantes, les fruits sont gros, mais à la mi-août, ils n'ont pas eu le temps de virer au rouge, mais ont commencé à virer au noir. Les tomates trouveront de l'humidité par elles-mêmes même lors d'un été très chaud, et les fortes rosées commencent à partir du début du mois de juillet. Dans notre région près de Vyborg, l'été est court, donc ce n'est qu'avec cette approche que vous pouvez obtenir des fruits rouges en plein champ sans aucun abri.

Méthodes de plantation des tomates

Figure. une

Il y en a autant que de jardiniers. Les tomates sont une culture tellement plastique que peu importe la façon dont un jardinier la plante, elle prendra toujours racine. Le beau-fils jeté à terre, non enterré, prendra racine dans quelques jours. Et toutes les "histoires d'horreur" écrites sur la façon d'enterrer les semis, la quantité de terre à ajouter, sur l'orientation de la plante vers le sud - elles ne m'ont pas fait peur.

Je ne leur obéis tout simplement pas. Quand elle vivait à Rostov-sur-le-Don, elle a reçu des fruits rouges jusqu'à la fin de l'automne, tout en spudding les plantes avant la fructification (arrosage à sec), lors de la formation, elle a enlevé tous les beaux-enfants à la première grappe de fleurs, n'a pas touché le reste, a fait ne règle pas le nombre de fruits sur la brosse. Tout mûrissait.

Le climat dans le nord-ouest est complètement différent. J'ai déterminé rapidement le moment du débarquement à un endroit permanent, en observant la météo de février à mai inclus. Dès que le sol de la serre s'est réchauffé jusqu'à une profondeur de 15-20 cm à +14 ... + 16 ° C, il est temps de planter. Mais il a fallu plus d'un an pour travailler sur les méthodes de plantation, c'est-à-dire calculer, observer, effectuer un pesage de contrôle précis.


Figure. 2

Avec les variétés standard Moskvich, Nevsky, Betta, Boni-M, tout est clair. Leurs plants ne s'étirent pas, ils poussent courts, trapus et lors de la plantation dans le sol, les plantes n'ont pas besoin d'être enterrées ou pondues. Le plus souvent, de telles variétés sont cultivées par des jardiniers âgés dans de petites serres afin de ne pas pincer. Il est préférable de donner la distance 30x50 cm, mais si la serre est remplie de matière organique, la distance est de 50x50 cm.

J'ai cultivé la variété Nevsky pendant plusieurs années dans une serre pour obtenir une production précoce. Je suis passé par beaucoup de variétés nouvelles, mais avant Nevsky, aucune d'elles ne rougissait. Pour lui obtenir des tomates rouges précoces (du 1er au 7 juillet), j'ai supprimé tous les beaux-fils, c.-à-d. cultivé en une seule pousse (voir Fig. 1), a même formé un pinceau. Il n'y a pas laissé plus de cinq fruits noués. Ils se sont avérés pas petits, ils ont rougi rapidement. Fin juillet et début août, la plante finissait de fructifier et je l'ai découpée. Un buisson a donné au moins 1 kg de fruits rouges. La distance entre ces tomates est de 25 cm, voire 20 cm.

Il y a cinq ans, Betta et Boni-M ont remplacé la variété Nevsky. Ils prennent encore moins de place que Nevsky, donc j'utilise Betta et Boni-M, je le forme de la même manière, seulement je laisse une distance de 20 cm. Ils donnent aussi au moins 1 kg par plante. Si de telles tomates ne sont pas formées (voir 2), le rendement de chacune d'elles sera plus élevé, mais la fructification s'étendra jusqu'à la fin de l'automne, les fruits seront petits et la distance dans la serre devra être de 50x50 cm, donc il n'y aura que quatre plantes pour 1 m2.


Figure. 3

Les variétés déterminantes et les hybrides (de taille moyenne) forment 4 à 6 inflorescences sur la pousse principale et sont eux-mêmes encombrés, c.-à-d. arrêtez de grandir. En voici quelques-uns: Morning, Early-83, Agata, Zarevo, Garant, Dana, White fill, Tsarskoïe Selo, Raketa, Novinka Pridnestrovie, I-3, Verlioka F1, Blagovest F1, Semko-98 F1, Semko-101 F1 , Volzhsky F1, Semko-99 F1, etc. Ils déposent la première grappe de fleurs après la sixième feuille.

Les variétés semi-déterminantes et les hybrides (hauts) forment 6-8 inflorescences sur la pousse principale et se perchent également. Variétés amateurs populaires Ogorodnik, Alpha, Persimmon, Cosmonaut Volkov, Bull's Heart et hybrides - Gamayun F1, Kostroma F1, Margarita F1, etc. J'ajouterais le F1 Master à ce groupe. Je le fais toujours après la sixième inflorescence, mais c'est une plante puissante, forte, plus productive que déterminante. Le premier pinceau à fleurs est posé après 7 à 8 feuilles.

Les variétés indéterminées et les hybrides (de type liane) n'arrêtent pas leur croissance par eux-mêmes. Ce sont les variétés bien connues de De Barao, Anna German. Et il existe de nombreux hybrides de ce type. J'utilise Typhoon F1, Stresa F1, Samara F1, Vitador F1, Overture F1, Flagship F1, Etude F1, Castalia F1, Favorite F1 depuis plusieurs années maintenant. Ce sont des plantes résistantes aux maladies à haut rendement qui se fixent bien par tous les temps. La première inflorescence est posée après 9 à 11 feuilles.


Figure. quatre

Je tiens à souligner que les plantes déterminantes, lorsqu'elles sont correctement cultivées, devraient fleurir après la sixième feuille. Comme l'éclairage de mon appartement est faible, les plants normaux ne fonctionnent pas et ils ne fleuriront pas après la sixième feuille. La situation est la même avec les tomates indéterminées. Et si je plante de telles plantes dans une serre sans approfondir, le premier pinceau pour les variétés déterminantes sera à une hauteur de 70 à 90 cm du sol et pour les plantes indéterminées - jusqu'à un mètre ou plus. Le treillis est dans ma serre à une hauteur de 1,5 m. Nous poussons les tomates indéterminées au-dessus du treillis, ce qui signifie qu'elles ne prendront que 3-4 brosses et ... la fin (Fig. 3).

La meilleure façon de planter des tomates déterminées (de taille moyenne) dans le sol est de planter une plante dans un trou avec un gros morceau de terre lors de l'approfondissement d'un maximum d'une feuille, et encore mieux lorsque vous n'avez pas à approfondir. Mais ces plants doivent être cultivés dans un pot séparé d'une capacité d'au moins un litre et demi. En bonne lumière, il est bas, a de grandes belles feuilles (voir 4).

Nos praticiens ont une vaste expérience dans la culture de tomates indéterminées en un court été. Pour obtenir une récolte complète, vous avez besoin d'un semis envahi par la végétation. Ainsi, en 1992, dans une brochure d'A.M. Mazenkov a décrit son expérience. Il a fait une adaptation aux pots, en conséquence, pour ainsi dire, les pousse de plus en plus haut au fur et à mesure que les plants poussent (voir 5).


Figure. cinq

Il a versé de la terre dans cet appareil en verre. De nouvelles racines ont poussé sur la tige et les semis ne semblaient pas allongés, c.-à-d. il a augmenté le système racinaire à la maison, et à cause de cela, il avait une «course» par mois. Il a même un certificat d'inventeur pour cette méthode.

Ces semis doivent être plantés dans le sol en position horizontale. Pas un trou n'est fait, mais une rainure d'une profondeur ne dépassant pas 15-17 cm, le système racinaire s'y insère, il doit être saupoudré d'une couche de terre pas très épaisse, au-dessus de laquelle il y aura une pointe de plante de 2-4 feuilles (voir 6). Cette méthode est justifiée par le fait que le système racinaire se forme et que la plante, sans s'arrêter, continue de croître.

Il existe une autre façon de planter des plants envahis par la végétation. Dans les variétés indéterminées, il a déjà 8 à 9 feuilles. 4-5 feuilles inférieures sont enlevées, des rainures sont refaites et la tige (sans racines) est posée horizontalement, laissant 3-4 feuilles à la surface. Mais dans ce cas, la plante ne poussera pas pendant longtemps, car il faudra 10 ou même 15 jours pour former de nouvelles racines. Cela dépend de la température du sol. Cela signifie qu'avec cette méthode de plantation, nous perdons de précieux jours. La plupart des jardiniers l'utilisent cependant.

Lire la troisième partie: Planter des tomates dans une serre →

L. Klimtseva, jardinier-praticien


Planter et quitter

Tomato Jackpot lorsqu'il est cultivé ne diffère pas beaucoup des autres variétés, des hybrides. Il faut moins de temps pour former un buisson.

Semer des graines, faire pousser des plants

Étant donné que la variété entre le moment du picage de masse et le début de la maturation ne prend que 85 à 90 jours, les graines sont semées à la mi-fin mars pour la Middle Lane et le sud. Pour les régions du nord, la date limite est reportée aux dix premiers jours d'avril.

Il est recommandé d'utiliser un sol commercial, destiné à la croissance des semis. Là, tous les nutriments nécessaires aux tomates pour la première fois sont équilibrés et ajoutés par le fabricant.

  1. Avant de semer les graines, l'emballage avec le substrat est placé dans un seau, versé avec de l'eau bouillante, recouvert d'un couvercle et laissé refroidir naturellement. Même s'il contient des agents pathogènes ou des larves de ravageurs, la plupart d'entre eux mourront lorsqu'ils sont cuits à la vapeur.
  2. Les graines de tomates sont marinées, chauffées, trempées jusqu'à ce qu'elles gonflent et semées dans des caisses basses à une profondeur d'environ 1 cm et doivent être placées aussi rarement que possible. Pour les petits volumes, les graines sont disposées à une distance de 2 cm les unes des autres.
  3. La boîte est recouverte de verre ou de polyéthylène, placée dans un endroit chaud à une température d'environ 25 ° C.
  4. Dès l'éclosion des premiers semis, retirez l'abri et transférez le contenant dans une pièce fraîche et lumineuse (environ 16 ° C le jour, au moins 12 ° C la nuit). Lors de la culture de plants de tomates, cela les empêchera de se retirer.

Après une semaine, créez les conditions pour les tomates dans lesquelles elles seront avant la cueillette:

  • endroit lumineux
  • température 20-22 ° С
  • arrosage modéré.

Lorsque 2 vraies feuilles apparaissent, choisissez les tomates Jackpot dans des contenants individuels. Il doit s'agir de petites tasses avec un trou au fond pour l'évacuation de l'eau. Dans des pots volumineux, la croissance de la masse verte est suspendue - jusqu'à ce que la racine soit enlacée avec une motte, le développement des feuilles et des tiges est très lent.

Important! Cette technique est utilisée lors de l'engraissement des tomates, lorsqu'il est nécessaire de ralentir la croissance.

La première alimentation se fait 2 semaines après la cueillette avec un complexe minéral complet. Après 2 semaines, faites-en un autre. Si les tomates se développent normalement, cela est limité.

Conditions de croissance

Les tomates Jackpot sont déplacées dans le sol à l'âge de 45 à 50 jours. Bien qu'ils soient très précoces, mais pas très déterminants, 40 jours ne suffisent pas. À ce stade, le sol devrait se réchauffer pour planter des tomates:

  • dans une serre - jusqu'à 10 ° С
  • dans le jardin - jusqu'à 15 ° C

En plein champ, choisissez un endroit ensoleillé à l'abri des vents violents. Les piquets de tomates ou autres supports sont enfoncés immédiatement.

Règles d'atterrissage

Pour 1 m2 m, le fabricant recommande de planter le nombre suivant d'arbustes Jackpot:

  • dans la serre - 3-4 tomates
  • dans le champ ouvert plus librement - 2-3.

L'engrais de départ est versé dans les fosses, les tomates sont enterrées:

  • normalement développé - jusqu'à la première vraie feuille
  • envahis sont plantés obliquement, ou la tige est posée dans une large spirale.

Puits d'eau. Paillez le sol sous les buissons de tomates. Ils se ligotent. Dans les régions à climat frais, lors de la plantation en pleine terre, des arcs sont installés.

Arrosage, alimentation

Arrosez les tomates avec modération, mais régulièrement. Bien que les fruits de l'hybride ne soient pas sujets à la fissuration, ils peuvent encore être endommagés si l'humidité abondante du sol est remplacée par une sécheresse prolongée.

Le top dressing des tomates est effectué à des intervalles de 2 semaines. Jusqu'à ce que le fruit soit formé, l'azote devrait prévaloir en eux, après le potassium et le phosphore. Les traitements sur la feuille avec un complexe de chélates et d'épine sont utiles.

Formation de Bush

Vous devez d'abord décider comment former un buisson - en 2 ou 3 troncs. Vous pouvez laisser 4 pousses, mais il est facile de se confondre et les tomates seront trop petites.

Important! Plus il reste de troncs sur la tomate, plus le fruit est petit. Le rendement total de la brousse ne changera pas, mais le nombre de tomates augmentera, ce qui entraînera une diminution de leur masse.

Un beau-fils est laissé sous la première brosse à fruits. Si vous avez besoin d'une troisième tige, choisissez-en une bien développée parmi celles en croissance. Mais seulement sous le pinceau. Au-dessus des fruits, des pousses de tomates se forment faibles et minces, mal fructifères.

Le reste des beaux-fils éclate impitoyablement. Mieux - quand ils sont très petits, pas plus de 5 cm Les tomates peuvent être épinglées pour la première fois 10 à 14 jours après la transplantation dans le sol.

Les feuilles inférieures ne sont enlevées que sous les brosses qui ont commencé à couler. Pour que les tomates Jackpot se développent normalement, seulement 1 à 2 feuilles peuvent être enlevées par semaine. Une jarretière doit être faite.


Vous ne regretterez pas si vous allouez de l'espace dans votre jardin pour planter selon nos instructions ce merveilleux légume, qui n'est pas difficile à entretenir, et vous apprécierez la merveilleuse récolte précoce de tomates Verochka F1 pour tous les types de conservation et de salades fraîches.

L'expérience sera sûrement couronnée de succès si vous utilisez nos informations et nos conseils.

Je suis le rédacteur en chef de ce site. Je préfère incarner de nouvelles idées sur la parcelle de jardin, essayer différentes méthodes de culture, introduire des méthodes modernes pour augmenter le rendement. Mais en même temps, il est partisan des méthodes «à l'ancienne» d'alimentation et de traitement des plantes de jardin en utilisant des méthodes traditionnelles.

De nos jours, tous les jardiniers et jardiniers cultivent nécessairement des tomates sur leurs parcelles. Préférences à.

Les tomates sont familières à tous les jardiniers. Mais souvent, la culture de cette culture familière est associée à certains.

De nombreux jardiniers se demandent comment augmenter le rendement d'une tomate. Bien sûr, y consacrer beaucoup d'efforts.

Certaines variétés de tomates sont si compactes et courtes qu'elles peuvent être cultivées à la maison.

Les jardiniers habitués à toutes sortes de variétés et hybrides de tomates rouges sont surpris de voir.

Ce site utilise Akismet pour lutter contre le spam. Découvrez comment vos données de commentaires sont traitées.

En envoyant un message, vous consentez à la collecte et au traitement des données personnelles.
Politique de confidentialité.


Soin des tomates en extérieur

Les tomates sont des plantes thermophiles qui ne tolèrent pas le gel et les fluctuations soudaines de température. Et bien que le travail des sélectionneurs permette de cultiver certaines variétés même dans l'Oural et la Sibérie, où l'été est court et commence un ordre de grandeur plus tard, des variétés précoces ou de mi-saison sont choisies pour la culture, qui portent des fruits avant le début. de givre.

Habillage des racines et fertilisation

Le manque d'aliments complémentaires et un excès d'engrais ne donnent pas toujours un résultat positif. Souvent, des soins excessifs et inadéquats sont à l'origine de la maladie, du jaunissement des feuilles et de la petite taille des fruits. Dans la plupart des cas, s'il n'y a pas assez de substances minérales et organiques pour les plantes, la floraison se produit un ordre de grandeur plus tard et moins d'ovaires se forment. Les erreurs de débutant peuvent être évitées avec une fertilisation optimale. Les tomates doivent être fertilisées une fois tous les 14 à 20 jours, en alternant les aliments complémentaires. Pendant la saison, la procédure est effectuée au moins 2-3 fois.

Pour une alimentation complémentaire, vous pouvez utiliser à la fois des complexes minéraux achetés et prêts à l'emploi et des engrais naturels qui ont prouvé leur efficacité. Ils sont choisis non seulement par les grands-mères qui préfèrent économiser sur la culture des tomates, mais aussi par les jeunes résidents d'été qui viennent tout juste de commencer à étudier le jardinage. En guise d'utilité, autorisé: crottes d'oiseaux, épluchures de légumes, fumier de cheval, infusion d'écorces de banane, urée.

Un engrais composé des composants suivants a fait ses preuves: superphosphate, cendre de bois et chlorure de potassium. Une alternative est une solution à base de peroxyde à 3% et d'eau décantée. Pour un contenant de 5 litres, vous devez prendre 1 à 2 tables. l. peroxyde d'hydrogène. Son utilisation a un effet bénéfique sur la croissance du système racinaire, l'ensemble des feuilles et la nouaison.

Au début de la floraison, les tomates doivent être pulvérisées une fois avec une solution faible d'acide borique à l'aide d'un pulvérisateur. Son utilisation saturera chaque buisson avec l'oligo-élément nécessaire - le magnésium.

Formation de Bush

Des soins supplémentaires sont facultatifs, mais il est recommandé aux jardiniers d'obtenir des fruits forts et charnus. La formation de la couronne de la plante cultivée et le pincement des marches ne permettront de récolter qu'une grosse récolte, correspondant à la description donnée par le fabricant au dos des graines sélectionnées.

Il est possible de former des arbustes non pas dans toutes les variétés de tomates, mais uniquement dans des variétés à tige puissante et à branches étalées. Plus le buisson pousse, plus vous pouvez obtenir de fruits lors de la récolte, avec des soins appropriés. Les agronomes recommandent de laisser une tige aux résidents de la Russie centrale, ainsi qu'aux résidents de la Sibérie et de l'Oural.


Étape 2. Semer des graines pour les semis

Avant de commencer à semer les graines préparées dans la première étape, vous devez prendre soin de deux choses. Le premier est le sol, le second est le récipient pour les semis.

Commençons par le conteneur. Ceux-ci peuvent être des boîtes spéciales pour les semis, des cassettes, des tasses, ainsi que des comprimés de tourbe. Ce qui est bien avec les tasses et les comprimés, vous n'avez pas besoin de plonger les semis à l'avenir, et sous forme de comprimés, ils sont plantés immédiatement dans le sol.

Le moment suivant touche le sol

Bien sûr, maintenant dans le magasin, vous pouvez acheter de la terre prête à l'emploi pour les semis, il ne reste plus qu'à le disperser dans des récipients et à planter des graines.

Certains résidents d'été préparent leur sol. Ceci, bien sûr, présente certains avantages, mais le sol fini est encore meilleur. Si vous envisagez de préparer vous-même un mélange de sol, vous pouvez utiliser ce schéma: nous prenons une partie de terre noire et deux parties d'humus. Autre option: un mélange de gazon, de sable et d'humus.

Après avoir préparé le sol, il doit être désinfecté. Il existe plusieurs méthodes pour cela. Chacun d'eux est optimal et vous pouvez utiliser n'importe quelle option. La désinfection est effectuée plusieurs jours avant la plantation.

Préparer une solution de permanganate de potassium et y verser de la terre

Le sol est renversé avec de l'eau bouillante

Nous congelons le sol dans la rue ou au congélateur. Cette procédure est effectuée pendant 2-3 jours.

Le sol est calciné au four ou au micro-ondes

Avant de verser le sol dans le récipient, le drainage doit être versé sur le fond. De l'argile expansée ou des coquilles d'œufs peuvent être utilisées comme drainage. Nous fabriquons une couche de drainage d'environ deux centimètres, remplissons le sol et arrosons avec de l'eau tiède.

Maintenant nous commençons à semer

Dans les récipients communs, des rainures sont faites à une distance de 4 cm les unes des autres, où les graines sont dispersées. La distance entre eux doit être de deux centimètres. Lorsque vous utilisez des contenants séparés, mettez-y une ou deux graines. Après cela, les graines sont saupoudrées de terre, aspergées d'eau (chaude et décantée).

Il reste à recouvrir le contenant d'un couvercle, s'il s'agit d'une cassette ou d'une pellicule plastique. Les conteneurs sont placés dans un endroit chaud et bien éclairé. La température doit être de 22-25 ° C. Après l'apparition des pousses, la température doit être abaissée à 17-18 ° C.

Les boîtes ou récipients contenant des semis doivent être périodiquement tournés dans différentes directions à la lumière afin que les pousses se développent uniformément. Cela se fait en une semaine. Dans ce cas, la température ne doit pas être supérieure à 18 degrés. Après cette période, les boîtes sont à nouveau transférées dans un endroit chaud (de 18 à 22 degrés) et y sont conservées jusqu'à l'apparition des premières feuilles.

L'arrosage est rarement effectué, uniquement au besoin, lorsque le sol est un peu sec. L'arrosage est effectué uniquement avec de l'eau chaude et décantée.


Formation de buisson de tomates

Bonjour chers producteurs de plantes!

Pour obtenir une récolte décente, vous devez mener correctement formation de buisson de tomates, selon certaines règles.

Les plantes doivent être formées de manière à pouvoir former 5 à 6 grappes de fruits. Cela se fait généralement en utilisant 3 techniques de mise en forme - «une tige», «2 tiges» et «3 tiges»

Formation d'un buisson en 1 tige:

En utilisant cette méthode, sur la tige principale, il est nécessaire d'enlever toutes les pousses latérales (beaux-enfants) qui se forment à l'aisselle de chaque feuille et de ne laisser que 5 à 6 grappes de fruits sur la pousse principale. Dans ce cas, sur le (dernier) pinceau à fleurs supérieur, vous devez pincer, ne laissant que 2 à 3 feuilles au-dessus.

Formation d'un buisson en 2 tiges:

En adhérant à cette technique, vous devez laisser le beau-fils (pousse), qui pousse sous le premier pinceau à fleurs, et 4 pinceaux à fruits doivent être laissés sur la tige principale. Le sommet, comme dans la formation d'un buisson en une tige, doit être pincé, laissant 3 feuilles. Et sur le beau-fils, vous devez laisser 3 brosses à fruits et pincer le dessus, laissant 2 à 3 feuilles.

Formation de buisson de tomates en 3 tiges:

En utilisant cette méthode, vous devez laisser 2 à 3 brosses à fruits sur la tige principale, et laisser 2 brosses à fruits sur les deux beaux-enfants secondaires (inférieurs) et pincer de cette manière. Pour qu'il y ait 2 à 3 feuilles au-dessus des brosses supérieures des fruits.

Idéalement, un buisson de tomates bien formé devrait avoir 5 à 6 grappes de fruits et 30 à 35 feuilles. Dans les buissons correctement pincés et épinglés, les nutriments vont au remplissage et à la formation des fruits, ce qui augmente leur taille et mûrit plus tôt.

Je vous souhaite d'obtenir d'excellentes récoltes de tomates sur votre site! À bientôt!


Tomates

La tomate, ou tomate (Solanum lycopersicum) est un type de plantes annuelles et vivaces herbacées, qui appartient au genre Solanaceae de la famille des Solanacées. Cette plante est cultivée comme légume et est très populaire dans tous les pays. Les gens l'appellent "fruit de la tomate" - "pomo d'oro", qui est traduit de l'italien par "pomme d'or". Le nom tomate vient de l'aztèque "tomatl", il a été amélioré par les Français à sa forme moderne. Cette culture vient d'Amérique du Sud, et aujourd'hui on la trouve encore dans des conditions naturelles. La tomate a été introduite sur le territoire européen au milieu du XVe siècle. Il s'est retrouvé avec des gens de mer en Espagne et au Portugal, et de là - en France, en Italie et dans d'autres pays européens plus éloignés des routes maritimes.

Auparavant, la tomate était cultivée comme plante exotique, car ses fruits étaient considérés comme non comestibles pendant longtemps. En 1692, à Naples, une recette d'un plat de tomate prétendument espagnol a été incluse pour la première fois dans le livre de cuisine. Sur le territoire de la Russie, une telle culture est apparue au 18ème siècle, elle a d'abord été cultivée comme plante ornementale exotique, car les fruits n'avaient pas le temps de mûrir dans des conditions météorologiques extrêmes. Mais le remarquable écrivain, naturaliste et philosophe russe A.T. Bolotov J'ai eu l'idée de cultiver des tomates à travers des semis, et également d'utiliser la méthode de maturation, qui permettait d'obtenir une maturation complète des fruits.


Voir la vidéo: Cultiver des tomates dintérieur